© 2016 NEWSODN Compagnia di Maria Nostra Signora
  • Viernes, 23 Junio 2017
  • Santa Agripina

Baba Simon

Qui était Baba Simon (1900-1975), dont la phase diocésaine du procès de béatification vient de se terminer?

Julio 2014 | Agnès Dedjehe, odn (Cameroun) | Otras áreas

L’Abbé Simon MPEKE était originaire d’Edéa. Il fut l’un des huit premiers Prêtres du Cameroun ordonnés le 8 décembre 1935. Il retourna vers le Père le 13 Août 1975. L’Abbé Simon est le premier missionnaire qui a évangélisé la paroisse Saint-Joseph de Tokombéré. Qui était donc ce prêtre pour les peuples de la montagne, pour qu’à l’annonce de sa mort, ces peuples, pour la plupart non chrétiens, aient abandonné les travaux champêtres de cette période du mois d’Août pour observer trois jours de deuil? Comment comprendre qu’à sa disparition ils aient fait retentir pour lui le grand tambour qui ne résonne qu’à l’occasion du décès d’un grand chef ou du grand prêtre? 

C’est que la vie de ce prêtre de Jésus-Christ a profondément marqué les gens (musulmans, ouvriers apostoliques chrétiens, non chrétiens). Les autorités du Diocèse de Maroua Mokolo lui restent très reconnaissantes. A tel point que, depuis quelques années, Monseigneur Philippe STEVENS a introduit sa cause de Béatification. Le Père Grégoire Cador en est le postulateur. Mais je voudrais préciser que mon témoignage ne s’inscrit pas dans le cadre du processus de sa béatification; le Père Grégoire Cador ou d’autres auraient été mieux indiqués pour cela. Mais il veut simplement être l’écho du vécu de Baba au sein des populations locales de Tokombéré d’où je suis moi-même originaire. N’ayant pas connu directement Baba, mon partage est le recueil des différents témoignages entendus et enregistrés auprès de mes parents et grands-parents dès ma tendre enfance ainsi que de ceux qui ont vécu avec lui. 

Quel fut l’impact de la vie et du témoignage missionnaire de Baba Simon sur nous, peuples de la montagne, et même aussi sur les musulmans ? Quel héritage nous a-t-il finalement légué ? Pour répondre à ces quelques questions, je voudrais, dans un premier temps, aborder le contexte à l’arrivée de l’Abbé Simon, puis m’intéresser à son approche pastorale, son premier contact avec les montagnards de Tokombéré, et enfin, m’arrêter sur certains éléments de sa vie dont l’impact est encore perceptible aujourd’hui dans nos villages et nos vies.

(...)

Lire l'article complet

Agnès Dedjehe, odn: religieuse de l’Ordre de la Compagnie de Marie Notre-Dame. Camerounaise. Licence en Sciences sociales. Master Gestion des Ressources Humaines.                                                                      
AÑADIR COMENTARIO

0 Comentarios